Espace
Parents-Élèves

Brevet d’Initiation Aéronautique

Share This Post

Le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) au Lycée Pascal

Informations complémentaires

Le BIA : une formation pour les jeunes !

Le lycée Pascal et l’aéroclub Jean Bertin situé au sein de la commune de Chavenay dans les Yvelines inaugurent en cette rentrée scolaire 2022 un partenariat autour du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA).

Le BIA est un parcours pédagogique qui vous permettra d’apprendre comment vole un avion, les bases de la météorologie et de la navigation, ou encore l’histoire de l’aviation.

C’est aussi un formidable outil qui permet de mettre en pratique de manière ludique des matières aussi variées que les mathématiques, la physique, les sciences de l’ingénieur, les sciences de la vie et de la terre, la géographie, l’histoire…

Il comprend aussi des vols de découverte du pilotage et de la navigation.

Le BIA (Brevet d’Initiation à l’Aéronautique) est un diplôme délivré par l’Education Nationale, validé par la réussite à un examen (QCM) comprenant des épreuves théoriques obligatoires et des épreuves facultatives. Il ambitionne également, au travers des connaissances globales liées à l’aéronautique, de promouvoir des vocations.

Préparer le B.I.A.

Les candidats suivent une formation de 50 heures de cours théoriques dans l’établissement répartis sur l’année scolaire le samedi matin (modules de 2h30). Est également incluse la découverte du pilotage (vol en binômes de 30/40 minutes en place avant et arrière de l’avion).

C’est une épreuve nationale, dont la date est fixée par le Ministère de l’Education Nationale (courant mai).
L’examen est présenté sous forme de QCM. Les épreuves obligatoires sont :

  • Météorologie et aérologie
  • Aérodynamique, aérostatique et principes du vol
  • Etude des aéronefs et des engins spéciaux
  • Navigation, réglementation, sécurité des vols
  • Histoire et culture de l’aéronautique et du spatial

L’enseignement est basé sur une pédagogie active, mobilisant, pour chacun des modules de l’examen, des professionnels confirmés du secteur de l’aéronautique.
Dans la mesure des disponibilités de chacun, des visites pédagogiques seront proposées (atelier de maintenance aéronautique, tour de contrôle, préparation d’une navigation aérienne, Salon du Bourget, etc.).
La remise des diplômes sera par ailleurs effectuée au sein de l’aéroclub Jean Bertin, par le président, et sera le temps d’un échange convivial.

Modalités d’inscription

  • Il est demandé aux participants de s’inscrire et de s’engager pour toute l’année (cours de septembre à mars).
  • Autorisation parentale obligatoire pour les vols, les sorties pédagogiques et le covoiturage.

Supports de cours BIA complémentaires (facultatifs)

« Mon premier brevet aéronautique » par Jean Nicolas (26 €) Editions Cépaduès
« Initiation à l’Aéronautique – Préparer le BIA » (26 €) Editions Cépaduès
« L’Abécédaire illustré du BIA » par Jean-Christophe Kraemer, Régis Le Maitre (26 €)
Editions Cépaduès
« Livret d’aéronautique – Préparation au BIA » par Joël Moulinet (26 €) Editions Cépaduès

Les informations de la Fédération Française Aéronautique – Jeunes Ailes

La Fédération Française Aéronautique (FFA) propose, au travers de ses 600 aéroclubs, au début de la formation théorique, une licence « Jeunes Ailes » pour un coût de 24 € (tarif 2020-2021) qui permet au titulaire de cette licence de bénéficier :

  • de janvier à juin de l’année scolaire de formation d’un abonnement au magazine fédéral « Info Pilote » pour le familiariser avec le milieu aéronautique ;
  • d’un contact Aéroclub privilégié incluant la désignation d’un tueur (aide ponctuelle..) ;
  • de s’inscrire, après l’examen du BIA, dans un aéroclub comme élève pilote à tarif préférentiel ;
  • d’un accès privilégié à des programmes réservés (Cadet de l’Armée de l’Air, Stage Aviation Légère de l’Armée de Terre,…) et à des challenges exclusifs (Aerobatix,…)

Et après ?

La filière aéronautique est une voie d’excellence… Les jeunes, filles ou garçons, qui choisissent de s’engager dans cette voie exigeante et rigoureuse doivent être avant tout motivés et passionnés. Le BIA est une première étape : c’est la possibilité de passer du rêve à la réalité… de vérifier sa motivation et de préparer son orientation vers les différents métiers qu’offre la filière aéronautique, ou simplement de s’initier aux sports aériens.
Les titulaires du BIA, qui souhaitent poursuivre l’apprentissage du pilotage d’un avion ou d’un planeur, bénéficient de bourses supplémentaires au fil de leur progression en vue de l’obtention de leur brevet.
De son côté, l’aéroclub Jean Bertin propose des tarifs permettant au plus grand nombre de poursuivre leur formation vers le LAPL ou le PPL.

Plus d'articles :
Retour en haut